« El custodio » de Rodrigo Moreno (avec Julio Chavez)

Enfin de nouveau un très bon film.
Avec une petite musique qui ne sort plus de la tête (Mendelssohn « Lieder ohne Worte » 2è livre Op 30/6!!! – chose à part: morceau qu’Alice a joué au piano… dans le temps).
 
La vie du garde de corps d’un Ministre argentin. Observation quasi-documentaire. On ne le lâche pas.  Le temps qui pèse. La vie intérieure qui ne peut sortir du cadre.
Belle mise en scène, presque rien qui se passe, tout se joue dans le cadre, le cadrage, les regards, des évènements anodines (p.ex. rarement le blob,blob, blob bulbeux d’une bulle d’air dans une fontaine d’eau de bureau aurait pesé sur l’âme du spectateur, des petits riens du tout qui font avancer le film crescendo d’une tension croissante vers une fin inexorable.

A propos lorenztradfin

Translator of french and english financial texts into german
Cet article, publié dans Cinéma, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s